Recherche
Bibliographie
 
à paraître en avril 2019
 
Bernadette Guéritte-Hess, Marie-Céline Romier, Isabelle Causse-Mergui, réédition de
" les maths à toutes les sauces" ( édition Le Pommier)
 
De 0 à 11 ans environ, l'enfant construit progressivement sa façon de raisonner. Durant cette période, des structures de pensée de plus en plus complètes et efficaces se mettent en place. L'enfant acquiert ainsi le sens du nombre, de la mesure, du temps, de l'espace, des opérations arithmétiques et du langage. Axant leur propos sur le sens de la mesure, les auteurs, spécialistes des questions d'apprentissage, se proposent de vous familiariser avec la démarche de l'enfant, et de vous aider à l'accompagner dans son accession aux systèmes numérique et métrique. La cuisine est le lieu idéal pour cet accompagnement novateur. En effet, sans bien le savoir, vous y effectuez des actions hautement scientifiques, que vous pesiez 500 g de farine ou évaluiez (de façon plus ou moins acrobatique...) 20 cl de lait avec votre verre mesureur. Une fois compris les processus de raisonnement et de fonctionnement sur lesquels repose toute mesure, les recettes proposées à la fin de l'ouvrage vous aideront à mettre en œuvre une véritable pédagogie de l'intelligence. Nouez vite vos tabliers, et ceux de vos petits marmitons !
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
paru en novembre 2018
 
Josiane Helayel et Isabelle Causse-Mergui, réédition de "100 idées + pour aider les élèves"dyscalculiques" et tous ceux pour qui les maths sont une souffrance" (éditions Tom Pousse)
 
De trop nombreux enfants entrent au collège en ne maîtrisant pas les apprentissages fondamentaux du calcul et de la géométrie. Or, être "nul en maths" n'est heureusement pas une fatalité et cela n'a rien à voir non plus avec un problème d'intelligence. Tous ceux qui ont des difficultés en maths sont-ils "dyscalculiques" pour autant ? Sans attendre que les chercheurs parviennent à établir une définition plus précise de ce trouble (leurs travaux ont plusieurs décennies de retard sur ceux de la dyslexie), didacticiens et orthophonistes ont adapté leur pratique à leurs élèves et à leurs patients et ont dû pour cela élaborer des formations efficaces dans ce domaine. Les blocages dont souffrent ces élèves trouvent leur origine dès la maternelle et le CP dans une fixation mal assurée de certains savoir-faire essentiels et une maîtrise insuffisante des tout premiers apprentissages. L'objectif principal de ce livre est de donner des pistes à toute personne cherchant à comprendre la nature des difficultés que les enfants rencontrent en maths et qui souhaitent y remédier. 100 idées pour aider concrètement les élèves en difficulté, en classe ou à la maison. 100 idées pour donner des pistes aux enseignants, éducateurs. rééducateurs, psychologues, parents ayant en charge des enfants qui "souffrent des maths". Au-delà, ce livre s'adresse aussi à tous ceux qui, un jour ou l'autre, ont eu le sentiment que leurs difficultés en maths leur "pourrissaient la vie..." jusqu'à l'âge adulte.
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
paru en septembre 2018
 
François Taddei, APPRENDRE AU XXIE SIÈCLE, (éditions Calmann-Lévy)



En 1997, le champion du monde d’échecs, Garry Kasparov, est battu par l’ordinateur Deep Blue d’IBM. « C’est un jour déprimant pour le genre humain », commente The Guardian. Vingt ans plus tard, Kasparov lui-même enfonce le clou : « Pour la première fois de l’histoire, les machines menacent des emplois que l’on exerce grâce à des diplômes. » Pourtant notre système éducatif sélectionne toujours sur la mémorisation et le calcul, alors que n’importe quelle machine effectue ces tâches de manière plus efficace que l’homme.
Nous sommes en train de vivre une transition majeure dans notre évolution : le développement des intelligences artificielles et les découvertes en génétique posent des défis inégalés à l’espèce humaine. Comment faire pour que, dans ce monde en pleine mutation, l’éducation, la recherche s’adaptent suffisamment vite ? Quelle est la place de l’humain dans un monde de machines ? Comment s’appuyer sur la technologie pour développer nos capacités individuelles et notre intelligence collective ?
François Taddei plaide pour une (r)évolution de nos savoirs. Il nous entraîne dans les méandres du cerveau, meilleur ami et parfois pire ennemi des apprentissages. Il se penche également sur comment apprendre avec les autres, en coopération, à l’image de ce que font tous les organismes vivants depuis les origines de la vie, et explore les meilleures manières de commencer à se poser, si ce n’est les bonnes questions, du moins de bonnes questions.
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
paru en 2018
 
Elian Djaoui, Françoise Corvazier, L'institution PMI, entre clinique du sujet et politique publique ( édition Presses de l'EHESP-2018)
 
La protection maternelle et infantile (PMI) a été fondée en 1945 pour lutter contre la mortalité infantile. Depuis, elle a montré son efficacité, car la situation sanitaire de l’enfant et de la mère s’est considérablement améliorée. Aujourd’hui, si leur santé demeure une priorité, la PMI s’est ouverte à une approche plus globale qui prend en compte l’adolescent, le jeune adulte et la famille dans leur environnement.

Fondée sur l’utopie sanitaire et psychosociale d’une prise en charge idéale de l’enfant dès les premiers jours de sa vie, la PMI est à l’articulation de deux démarches en tension : la première touche à la clinique du sujet singulier et la seconde s’attache à la santé publique, qui organise le système de santé en faveur d’une population définie. À la lumière de ce constat, l’ambition de cet ouvrage est de dégager les enjeux sanitaires et sociaux ainsi que les logiques implicites de cette institution afin d’éclairer les professionnels dans leur pratique quotidienne.

Croisant les approches d’une pédiatre, médecin de PMI, et d’un psychosociologue, ce livre est conçu pour les professionnels soignants, sociaux et médico-sociaux, les experts des politiques publiques, les formateurs et les chercheurs du champ de l’enfance et de la famille.
 
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Arielle Adda, Hélène Catroux, L'enfant doué, l'intelligence réconciliée (édition Odile Jacob - 2003)
 
 
Recension parue dans le N° 427 de novembre 2004 cahiers pédagogiques :

Une vision superficielle des enfants dits « doués » nous conduit à penser que ceux-ci sont plutôt chanceux et n’ont guère besoin d’être aidés à l’école. Or, il n’en est rien. Sait-on qu’un tiers de ces enfants sont en situation d’échec scolaire ? L’ouvrage que nous proposons à la lecture résulte du travail empirique de deux psychologues spécialisées dans le domaine de la « précocité intellectuelle »...
Basé sur de nombreux témoignages d’enfants, de parents ou d’adultes non détectés, il permet d’appréhender de manière très concrète « le parcours du combattant » qui attend ces enfants hors norme et leurs parents.
La première partie s’accorde sur la difficulté de qualifier l’enfant (doué, surdoué, prometteur, précoce, talentueux...). Quelle terminologie serait la mieux adaptée pour désigner les enfants à l’intelligence « hors norme » ? Un deuxième point est consacré à la phase de découverte des capacités intellectuelles de ce type d’enfant (test QI).
La seconde partie traite des ressources de l’enfant « doué » : en s’appuyant sur un important recueil d’entretiens, Arielle Adda et Hélène Catroux proposent des solutions permettant à cet enfant d’apprivoiser et d’exploiter son potentiel : en effet, les études réalisées sur le sujet, ainsi que le recueil de témoignages des parents prouvent que ces enfants sont victimes d’une grossière incompréhension et de préjugés négatifs.
La troisième partie de cet ouvrage montre bien que ces enfants peuvent être victimes d’échec scolaire. Le système d’enseignement « classique » les freine car il ne répond pas à leurs attentes.
De plus, leur maturité psychologique et affective accuse un certain retard sur leur intelligence (c’est le syndrome de dyssynchronie : un enfant de dix ans peut avoir l’équivalent au plan intellectuel d’un enfant de quatorze mais il aura les besoins affectifs d’un enfant de son âge) ce qui peut provoquer angoisses, pertes de confiance en soi, voire dépression.
L’objectif est d’éviter à ces enfants et à leurs parents, touchés, eux aussi, par cette stigmatisation, de devenir des individus déviants (atypiques par leur personnalité, leur intellect, leur parcours) de souffrir de cette expérience de la différence, qui rappelle, sans conteste, la situation des enfants handicapés.
La quatrième partie s’adresse aux parents : les familles se retrouvent souvent désarmées face à ces enfants qu’elles ont des difficultés à comprendre. Le quotidien, la socialisation, l’épanouissement et la scolarisation de ces enfants renferment toute une série d’obstacles difficiles à surmonter pour les parents. Dès lors que l’on n’entre pas dans un cadre préétabli et que le cursus, les besoins et les envies s’éloignent des données traditionnelles, il devient difficile de trouver son équilibre. Face au sentiment d’impuissance, A. Adda propose, dans un premier temps, de rassurer les familles dans leur rôle de parents puisque tous possèdent l’envie profonde de faire au mieux pour leur enfant. H. Catroux reprend la phrase de Bruno Bettelheim « rester, être un parent acceptable » (p. 265) et propose aux lecteurs les grandes lignes afin d’aider les parents à faire en sorte que leur enfant développe ses potentialités.
Cet ouvrage pose donc des problèmes trop mal connus et propose quelques solutions avec beaucoup de finesse. Sa lecture satisfera tous ceux qui sont confrontés ou qui s’intéressent à la précocité intellectuelle, tant d’un point de vue psychologique que social.
Kathleen Tamisier
 
Comment aider un surdoué à utiliser ses capacités hors du commun ? Comment l'accompagner au quotidien, dès l'enfance ? Comment le guider, adolescent, à l'école, au lycée ? Comment faire pour qu'il s'épanouisse dans sa vie d'adulte ? Exhaustif et pratique, cet ouvrage répond aux questions sur les tests, les rapports avec l'institution scolaire, la fratrie, les autres. Et, surtout, il propose des solutions, donne des techniques, ouvre des perspectives
  • Comment, que l'on soit parent, enseignant ou thérapeute, identifier un enfant, un adolescent, un adulte doué 
  • Comment l'aider à apprivoiser son potentiel, à le gérer, à l'optimiser 
  • Comment lui rendre sa confiance en lui, quand sa différence l'incline à s'extraire de la communauté 
  • Comment le réconcilier avec lui-même et lui redonner le goût, la fierté de son intelligence 
  • Comment accompagner les adultes, ces enfants doués non reconnus qui ont un jour la révélation de leur potentiel et sont amenés à revoir toute leur existence sous un angle nouveau
Hélène Catroux, psychopédagogue, reçoit des personnes à haut potentiel, des éleves en difficultés. Travaille, si besoin, en systémie avec les enseignants, les thérapeutes. Consultante à Paris, enseignante et formatrice, elle participe à la mise en place d’une pédagogie personnalisée à l’école La Garanderie, à Lausanne, qui accueille des enfants doués.

Arielle Adda est l’une des premières psychologues à s’être intéressée en France aux enfants doués. Elle travaille depuis plus de trente ans avec des enfants comme avec des adolescents et des adultes.
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Bernadette Guéritte-Hess, L'enfant et le temps ( éditions Le Pommier)
 
 
 
Comment le temps se construit-il dans la tête d'un enfant ? Par quel cheminement un enfant, qui vit avant tout dans le présent, l'immédiateté, parvient-il à se projeter dans le futur et à se retourner sur le passé ? Comment acquiert-il le sens de la durée ? Comment, dès tout-petit, appréhende-t-il le temps, cette notion invisible, qui, pourtant, de son lever à son coucher, rythme sa journée, sa vie même ? Quelles sont les structures logico-mathématiques sur lesquelles le temps se construit dans la tête d'un enfant ? Par quelles étapes est-il indispensable de passer pour que cette construction soit harmonieuse ? En cas de retard dans ces acquisitions, comment tenter de comprendre si les causes sont d'ordre psychologique, subjectif, objectif ou mathématique ? L'AUTEUR Bernadette Gueritte-Hess est orthophoniste, spécialisée en rééducation logico-mathématique. Cette méthode, dont elle est l'ambassadrice aux quatre coins de France, est inspirée des théories de Piaget, selon lesquelles il existe un lien étroit entre la structuration de notre pensée et la façon dont le raisonnement mathématique se construit au fur et à mesure des apprentissages. LES POINTS FORTS L'ouvrage d'une vie : toute l'expérience de Bernadette Gueritte-Hess - sur un sujet qui a toujours été au coeur de son enseignement et sur lequel on trouve peu d'ouvrages, souvent parcellaires - est ici concentrée en 384 pages claires et lumineuses.
 
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Grand public

 

Bacquet M et Guéritte-Hess B.,  Le nombre et la numération, Papyrus, 1996.

Catala-Blanc I, Léna P et Quéré Y., Graines de Sciences, Le Pommier, 2003.

Causse-Mergui I., A chaque enfant ses talents, Le Pommier, Nouvelle édition 2005.

Causse-Mergui I et Hélayel J., 100 idées pour aider les élèves dyscalculiques, Tom PouSSe, 2011.

Charpak G, Léna P et Quéré Y., L’enfant et la Science, Odile Jacob, 2006.

Charpak G et Omnès R., Soyez savants devenez prophètes, Odile Jacob, 2005.

Charpak G., La main à la pâte, Les sciences à l’école primaire, Flammarion, 2011.

Chavannes L., Leçons de Marie Curie, EDP Sciences, 2003.

Guéritte-Hess B et Giraud M-C., 100 idées pour apprendre à résoudre les problèmes en maths, Tom PouSSe, 2016.

Montessori M., L’esprit absorbant de l’enfant, Association Montessori de France, 2003.

Oliver M., La cuisine est un jeu d’enfants, Plon, 1980.

Oliver M., La pâtisserie est un jeu d’enfants, Plon, 1979.

Sinclair H, Stambak I, Lézine I, Rayna S et Verba A., Les bébés et les choses, PUF, 1982.

Wynne Harlen, Enseigner les sciences :comment faire ?, Le Pommier, 2004.

 

 

 

Pour les professionnels

 

Billard C., Dyslexie et troubles associés, on s’en sort, Tom PouSSe, 2016.

Dehaene S., La bosse des maths, 15 ans après, Odile Jacob, 2010. 

Mazeau M., Mieux comprendre les DYS et leur émergence aux neurosciences,

Tom PouSSe, 2017.

Piaget J, Inhelder B., Le développement des quantités physiques chez l’enfant,

Delachaux et Niestlé, Dernière édition 1992.

Piaget J, Inhelder B., La genèse des structures logiques élémentaires,

Delachaux et Niestlé, Dernière édition 1991.

Rééducation Orthophonique, La cognition mathématique,

Fédération Nationale des Orthophonistes, 54° Année, Mars 2017, N° 269.

Rééducation Orthophonique, Les troubles de la cognition mathématique,  

Fédération Nationale des Orthophonistes, 54° Année, Juin 2017, N° 270.